Histoire du Krav-Maga

EN RESUME

Basé sur des mouvements très simples qui le rendent accessible à tous, le KRAV MAGA sacrifie l’esthétique à l’efficacité. En Hébreu il  signifie littérallement "combat avec contact" ou plus simplement "Combat rapproché".

Le KRAV MAGA est basé sur les réflexes et la simplicité pour rester effectif même sous stress intense, le Krav Maga enseigne des principes d’efficacité. Il ne s’agit pas de respecter des techniques ou des positions, ni d’apprendre un programme figé qui doit correspondre à des attaques codifiées. Il est plutôt question de savoir s’adapter, d’apprendre la logique, les principes de l’efficacité.

Car l’efficacité respecte des principes, suit des règles. Le Krav Maga enseigne cela.

Connaître et utiliser ses principes c’est améliorer son efficacité, c’est augmenter ses chances de survie en cas de danger.

Le krav maga s’appuie sur 4 principes :

  1. Simplicité
  2. Rapidité
  3. Efficacité
  4. Maîtrise de soi

Le KRAV MAGA est la self-défense officielle et le système de combat adopté par Tsahal l'armée, la police et les services de sécurité Israéliens, et enseignés dans de nombreuses unités de police aux etats unis (FBI).

DANS LE DETAIL

Créé dans les années 40 par Imi Lichtenfeld (tout d'abord en tant qu' Instructeur en Chef de combat au corps à corps dans l'armée, puis dans le civil), le KRAV MAGA  s'est développée dans un souci d'efficacité et de pragmatisme à partir des qualités sportives de son fondateur (champion de boxe, de lutte, et de gymnastique) et suite à son expérience des combats de rue qui l'a amené à reflechir sur ce systeme de combat à la fois simple et réaliste.
Richard Douieb, 6ème Dan, a été délégué par le fondateur pour représenter la discipline en France et en Europe. Le Krav Maga a été adopté par différentes polices et armées dans le monde entier.

Le KRAV MAGA est constitué de deux parties : la self-défense et le combat. Il n'y a pas de règles pour éviter toutes formes de conditionnement dans les assauts.

1. Le self-défense est la charpente de cette discipline. Elle renferme des techniques variées visant à permettre à ceux qui s'y sont initiés de se défendre contre une attaque, d'éviter les blessures et de venir à bout d'un assaillant. Cette partie contient des parades et des défenses adaptées à la position dans laquelle on se trouve (debout, assis, couché) contre un très grand nombre d'attaques :

  • coups de poing (direct, crochet, uppercut)
  • coups de pied (direct, côté, circulaire, marteau)
  • les étranglements de face, profil et arrière
  • les saisies de cheveux, des poignets
  • les saisies de face, profil et arrière (avec et sans la tenue des bras)
  • attaques armées d'un bâton (de haut en bas, circulaire, direct)
  • attaques armées d'un couteau (haut en bas, bas en haut, circulaire, direct)
  • menaces contre un revolver, un pistolet ou autres...

2. Le combat constitue une phase plus avancée du Krav-Maga qui enseigne la façon de se mouvoir face à un agresseur ainsi que les différentes façons de neutraliser rapidement et efficacement un adversaire.

Mais ces 2 aspects de la discipline ne sont distinguées au debut de l'apprentissage que pour mieux se retrouver puisque l'un et l'autre sont quelque part indissociables pour une pratique réaliste.

Le KRAV MAGA permet le développement du pratiquant (en fonction de l'âge et du sexe) sur les qualités suivantes :

Physiques :

  • qualités liées à la mécanique musculaire : élasticité, tonicité, contractilité, force, puissance, détente, souplesse
  • qualités neuromusculaires : vitesse de réaction, vitesse d'exécution, équilibre, coordination, adresse, rythme
  • qualités liées à l'énergétique et physiologie du muscle : rendement des filières énergétiques liées aux capacités cardio-pulmonaires et à la récupération qui conditionne la fatigue

Techniques : efficacité des gestes
Tactiques : adaptation à toutes les situations
Psychologiques :

  • amélioration des Sens (vue, ouïe, son, toucher)
  • timing : sentir le moment juste pour parer et riposter
  • maîtrise émotionnelle : vaincre son émotivité car elle entraîne une régression des acquis
  • doute et peur : vaincre sa peur car elle provoque une réaction de fuite
  • courage : force morale face aux épreuves, au danger et à la souffrance
  • attention : percevoir et analyser les informations extérieures
  • motivation : se forger un mental (ne jamais partir perdant quelque soit la situation), se concentrer sur ce qui pousse à agir
  • concentration : effort mental permettant à l'individu d'éliminer tout ce qui peut gêner à sa propre défense
  • stress : gestion du stress qui peut inhiber toute action

Le KRAV MAGA peut être pratiqué par tous. En fonction de ses envies, de sa motivation, de son assiduité aux cours, le pratiquant pourra trouver dans cette méthode les réponses à ses attentes et pourra en faire :

  • une self-défense
  • un sport de combat
  • un art martial

Par extension :

  • une maîtrise de soi
  • une école de la vie

Les femmes représentent une part importante de nos pratiquants: bien-être, self-défense, confiance en soi sont parmi les bienfaits d'une pratique régulière. L'étude de mouvements simples ou d'enchaînements techniques permettra à chacune et à chacun de trouver la réponse efficace adaptée en cas d'agression.

EN CONCLUSION

Les cours de KRAV MAGA inclus des exercices physiques, techniques et tactiques, inculquent à ses pratiquants une discipline mentale se proposant de renforcer son esprit et de développer une capacité à gérer des confrontations dans un état de stress.
Imi disait que la finalité en kravmaga est d'arriver à un niveau de maitrise tel qu'on ait pas besoin de causer de dommages irrémédiables à l'agresseur.